du temps qui passe…(Seneca)

Ce qui nous empêche le plus de vivre, c'est
l'attente qui se fie au lendemain.
 Vous perdez le jour présent:
ce qui est encore dans les mains de la fortune, vous en disposez;
ce qui est dans les vôtres, vous le laissez échapper.

Quel est donc votre but? jusqu'où s'étendent vos espérances?
Tout ce qui est dans l'avenir est incertain:
 vivez dés â cette heure. 

 C'est ce que vous crie le plus grand des poètes;
et comme dans une inspiration divine, il vous adresse cette
salutaire maxime:
"Le jour le plus précieux pour les malheureux mortels, est celui qui
s'enfuit le premier."

Pourquoi temporiser? dit-il; que tardez-vous ? Si vous ne
saisissez ce jour, il s'envole, et même quand vous le tiendriez,
il vous échappera.
Il faut donc combattre la rapidité du temps,
par votre promptitude à en user. 

C'est un torrent rapide qui
ne doit pas couler toujours: hâtez-vous d'y puiser.

(Seneca )

seneca

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s